Ostéopathie

Spécialisé femme enceinte et bébé
passion-maternite-centre-sainte-therese-grossesse-femme-enceinte-papa-maman-bebe-maternite

Réservation (vendredi dans le jour) avec Marie-Ève Gamache-Perron →

Réservation (soirs de semaine) avec Émilie Corbeil-Cantin →

Ostéopathie pour future maman et femme enceinte

Étant donné la complexité (et la beauté) qu’est le corps d’une future maman, des formations post-graduées sont habituellement de mise. La fertilité est multifactorielle : hormonale, mécanique, psychologique, etc. Un ostéopathe qualifié peut accompagner les futures mamans tout au long du processus : fertilité, grossesse et préparation à l’accouchement. Une visite chez l’ostéopathe peut également être bénéfique après l’accouchement, lorsque maman est en mesure de quitter le nid pour quelques heures. Bébé peut également être présent! Papa est tout aussi le bienvenu!

En ce qui a trait à la grossesse, voici comment le corps s’adapte durant ces neufs mois : Si on parle au niveau squelettique, alors le bassin s’élargit, le sacrum, les iliaques et les coxo-fémorales se placent de manière à se préparer à l’accouchement. Encore faut-il qu’ils soient en mesure de le faire! Rien de tel qu’une bonne chute sur les fesses pour coincer tout ça, quand bien même elle daterait de plusieurs années, surtout si elle date de plusieurs années. À mesure que l’utérus prend de la place, la colonne doit s’adapter. Les lombaires, thoraciques et même les cervicales bougeront afin de maintenir l’utérus le plus possible en état de suspension pour protéger la vie qui grandit à l’intérieur.

Quant aux organes, ils doivent également se retrousser les manches. Le cœur augmente tout de même sa taille de 10 %, en bon muscle qu’il est, pour arriver à pomper tout le sang supplémentaire dont le corps aura besoin. Et qui dit plus de sang dit plus d’oxygène, ce qui est le travail des poumons. Le système digestif fait aussi des heures supplémentaires, car les hormones faisant en sorte de ralentir le transit, la nourriture doit passer plus lentement dans le tube digestif et davantage de nutriments pourront ainsi être absorbés par bébé. Le pancréas doit gérer tout seul la glycémie d’un volume sanguin augmenté et le foie et les reins, en bonnes usines qu’ils sont, ont tout un ménage à faire.   

L’ostéopathie, en plus d’aider votre corps à relever ce beau défi, peut également vous aider à réduire votre stress. Saviez-vous que le niveau de stress vécu durant la grossesse peut modifier le goût du lait lors de l’allaitement? Les bébés aiment son goût sucré, alors que le stress peut le rendre amer et moins agréable à boire pour bébé, surtout si celui-ci a un fin palais.

Voici quelques maux qui peuvent survenir lors de la grossesse et avec lesquels l’ostéopathie peut aider :

Même sans douleur, une visite chez l’ostéopathe peut être bénéfique afin de s’assurer que la piscine de bébé soit la plus confortable et optimale possible et que l’accouchement se déroule le mieux possible. 

  • Stress
  • Nausées
  • Fatigue
  • Difficultés à respirer
  • Troubles digestifs
  • Œdème
  • Tunnels carpiens
  • Fausses couches
  • Tensions au niveau de l’utérus, contractions douloureuses
  • Lourdeur, tension au bas ventre
  • Douleurs au dos
  • Sciatalgies
passion-maternite-centre-sainte-therese-grossesse-femme-enceinte-papa-maman-bebe-maternite

Ostéopathie pédiatrique (pour les bébés et les enfants)

L’ostéopathie pédiatrique est une approche qui prend en considération le rythme physiologique naturel de bébé. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la vie d’un enfant commence non pas à sa naissance, mais bien dans le ventre de maman. Après tout, il a bien passé une quarantaine de semaines à faire des pirouettes et du karaté dans une piscine à peine plus grande que lui. Peut-être préférait-il un seul côté de la piscine. Peut-être même a-t-il gardé sensiblement la même position pendant tout ce temps. Qui ne ressentirait pas une courbature ou deux?

Lors de la grossesse, les bébés sont aussi au premier rang des émotions de maman. En effet, les hormones voyagent dans le sang et comme c’est le sang de maman qui nourrit bébé, celui-ci reçoit tout en primeur! Est-ce que coco est irritable, pleure sans arrêt? Avez-vous vécu une grossesse stressante, passé à travers des moments difficiles? A-t-il des difficultés à dormir? L’ostéopathie peut aider dans ces cas-là.

Parlons maintenant de l’accouchement. Qu’il se soit passé par voie vaginale ou par césarienne, un accouchement est une sacrée épreuve physique! Bébé se retrouve comprimé par les contractions de l’utérus pendant plusieurs heures, avec des contractions encore plus intenses si du Pitocin a été administré. Peut-être que son petit bras a été tiré pour l’aider à sortir. Peut-être des forceps ou des ventouses ont été utilisées. Si bébé est né par césarienne, les médecins ont peut-être dû tirer sur sa tête pour le sortir.

Peu importe la manière dont bébé est né et peu importe que l’accouchement ce soit passé le mieux du monde ou qu’il se soit éternisé, il est tout à fait pertinent d’emmener votre bébé consulter un ostéopathe dès qu’il est possible pour vous après sa naissance.

Voici d’autres indications pour emmener votre bébé ou votre enfant consulter un ostéopathe :  

  • Torticolis : bébé préfère tourner la tête d’un côté, aplatissement d’un côté du crâne, perte de cheveux localisée.
  • Difficultés liées à l’allaitement : faible prise de poids, bébé semble inconfortable lors des boires, il a plus de facilité à boire à un sein, il avale de l’air lors des boires, douleurs et blessures aux seins et aux mamelons, mamelons en biseaux après les boires, vasospasmes.
  • Retard du développement moteur.
  • TDA(H).
  • Troubles ORL : céphalées rhinite, ronflements, otite, pharyngite, laryngite, amygdalite, perte d’audition, conjonctivite, poussée dentaire.
  • Problèmes cardiaques, extrémités froides.
  • Troubles respiratoires : rhume, râlement, toux, asthme, allergie, bronchiolite, bronchite, pneumonie.
  • Troubles musculosquelettiques : troubles posturaux, mauvais alignement des membres.
  • Troubles digestifs : reflux gastrique, vomissement en jet, gaz, manque d’appétit, diarrhée, constipation, douleurs abdominales, coliques, anus rouge.
  • Troubles urinaires : énurésie, infection urinaire.
  • Troubles immunitaires : œdème, souvent malade, maladies auto-immunes.
  • Troubles de la peau : hémangiome, eczéma, psoriasis.

Finalement, s’il ne s’agit pas de la bonne approche pour vous ou votre enfant, l’ostéopathe sera en mesure de vous diriger vers le(s) professionnel(s) approprié(s).

Retour haut de page